Print

Société des Missions Africaines

 bebin  Le Père Jean-Baptiste BÉBIN
né le 18 avril 1830 à Connages
dans le diocèse de Reims, France
membre de la SMA en 1858
prêtre en 1855
décédé le 28 décembre 1864
 1855 vicaire à Mouzon (Ardennes)
1855-1857 Ville-sur-Retourne, desservant
1857-1858 essai aux Missions Étrangères de Paris
1858 admis par Mgr de Brésillac
1858-1860 Wez (Marne), curé
1860-1864 Tauxières, curé
1864 membre permanent des Missions Africaines
le 18 août 1864 part à Ouidah à la fin de l'année
décédé à Ouidah, Dahomey, le 28 décembre 1864, à l’âge de 34 ans

Le père Jean-Baptiste BEBIN (1830 - 1864)

A Ouidah (Dahomey), le 28 décembre 1864, retour à Dieu du père Jean-Baptiste Bébin, à l'âge de 34 ans.

Né en 1830 à Connage dans les Ardennes françaises, dans le diocèse de Reims, Jean-Baptiste Bébin fit ses études au petit et au grand séminaires de Reims. Après son ordination en 1855, il fut vicaire à Mouzon, puis curé à Ville-sur-Retourne et Bignicourt. Il entra aux Missions Etrangères de Paris où il ne resta que 5 mois. Il en partit à regret au début de 1858. Le 16 mars 1858, il était nommé curé de Wez es Thisy. La lettre de nomination fait appel à son zèle et à son dévouement pour faire refleurir la foi et la piété en cette paroisse.

En novembre 1858, ayant eu connaissance de la notice sur les Missions Africaines, il se propose à Mgr de Brésillac. Ce dernier, après enquête, l'accepta. Mais M. Bébin devra attendre jusqu'en 1864 pour obtenir de l'archevêque de Reims la permission de quitter une nouvelle fois son diocèse. Après la paroisse de Wez, il administra celle de Tauxières. Le père Planque diminua le temps d'épreuve pour cette vocation longuement éprouvée. Le père Bébin fit le serment le 18 août. Le même jour, il rejoignait Liverpool, afin de s'embarquer pour le vicariat du Dahomey.

Arrivé au Dahomey le 21 septembre, il fut affecté à Ouidah. Le 8 décembre, le père Borghero lui déléguait tous ses pouvoirs pendant son absence du vicariat.

Le père mourut des suites d'une insolation, d'une maladie qui "avait tous les caractères d'une méningite cérébrale". Il fut inhumé au fort portugais à côté du père Fernandez.