Print

Société des Missions Africaines –Province de Strasbourg

SCHMITT Emile Nicolas né le 4 septembre 1879 à Hegenheim
dans le diocèse de Strasbourg, France
membre de la SMA le 1er octobre 1899
prêtre le 20 juillet 1902
décédé le 11 octobre 1941

1902-1904 Wilton, Cork, professeur
1904-1929 missionnaire à la Côte du Bénin
1929-1930 Haguenau
1930-1934 Vigneulles
1934-1935 Lorry-les-Metz
1935-1936 Colmar, aumônierr
1930-1937 : conseiller provincial
1936-1941 Saint-Pierre, directeur, professeur, puis supérieur

décédé à Saint-Pierre, France, le 11 octobre 1941,
à l'âge de 62 ans


Le père Emile Nicolas SCHMITT (1879 - 1941)

A Saint-Pierre, le 11 octobre 1941, retour à Dieu du père Emile Nicolas Schmitt, à l'âge de 62 ans. (Il est surnommé le 1er, pour le différencier de son homonyme, le père Emile Joseph Schmitt, né la même année, mais ordonné en 1903 et décédé le 10 octobre 1940.)

Né en 1879 à Hegenheim, dans le diocèse de Strasbourg, Emile Nicolas Schmitt fit ses études à Richelieu. Entré à Lyon en 1897, il faisait le serment l'année suivante. Trop jeune pour être ordonné, il partait pour Cork en 1901.

Prêtre en juillet 1902, il retournait ensuite à Cork. En octobre 1904, le père Schmitt part pour le vicariat apostolique de la Côte du Bénin, où il va travailler pendant 24 ans. Confrère pieux et serviable, le père Schmitt était un homme de devoir et un bon administrateur. Il fut supérieur d'Ibadan.

Droit et franc, le père Schmitt avait beaucoup plus de cœur et de prévenances que les apparences extérieures ne le laissaient supposer. Rentré en France en 1928, le père fut nommé supérieur de Vigneulles en 1929, en même temps que conseiller provincial. En 1936, il devenait professeur de morale au grand séminaire Saint-Augustin, à Saint-Pierre.

Il mourut d'une embolie, à quelques pas de la maison, alors qu'il revenait d'entendre les confessions dans un village voisin de Saint-Pierre.