Print

Société des Missions Africaines

né le 11 novembre 1872 à Bischoffsheim
dans le diocèse de Strasbourg, France
membre de la SMA le 30 mars 1894
prêtre le 5 juillet 1896
décédé le 21 octobre 1916

1897-1916 Nigeria occidentale

décédé à Lyon, France, le 21 octobre 1916,
à l’âge de 44 ans


Le père Martin FRIEDRICH (1872 - 1916)

A Lyon, le 21 octobre 1916, retour à Dieu du père Martin Friedrich, à l'âge de 44 ans.

Né à Bischoffsheim, dans le diocèse de Strasbourg, en 1872, Martin Friedrich fit ses études à Richelieu et Lyon. Il fit le serment en 1894 et fut ordonné prêtre en juillet 1896. Après une année de professorat à Keer, le père rejoignait la préfecture du Niger Supérieur.

En 1901, le père Friedrich se blessa l'œil en manipulant un vieux pistolet et dut rentrer en France pour se faire opérer. Malgré une apparence de sévérité, le père était très bon et fut très aimé des Noirs. Zélé et travailleur entreprenant, il ne ménageait pas sa peine et fut d'ailleurs toujours placé dans des postes difficiles. "Insensible à la peine et résigné au sacrifice", le père Friedrich était "un modèle de modestie et de devoir". Doué pour les travaux manuels, il s'entendait parfaitement pour les constructions. Il parlait bien la langue locale.

Conseiller du visiteur, il devint procureur de la mission. On songea même à lui comme vicaire apostolique. Il était très aimé de ses confrères qui avaient souvent recours à ses conseils, sûrs et impartiaux.

En septembre 1916, le père Friedrich rentrait en France pour y subir une opération qui devait le rendre à sa mission. C'est à Lyon que le Seigneur rappela à lui ce grand missionnaire du Niger (aujourd'hui diocèse de Benin-City).