Imprimer

Société des Missions Africaines – Province de Strasbourg

 grundler1  Le Père Léon GRUNDLER
né le 3 novembre 1909 à Feldkirch
dans le diocèse de Strasbourg
membre de la SMA le 28 juillet 1929
prêtre le 1er juillet 1934
décédé le 28 décembre 1958
 1934-1935 Haguenau, professeur
1935-1955 missionnaire en Côte d’Ivoire
diocèse de Katiola
1956-1958 Vigneulles, noviciat des frères
décédé à Metz, France, 
le 28 décembre 1958, à l’âge de 49 ans

Le père Léon GRUNDLER (1909 - 1958)

A Metz, le 28 décembre 1958, retour à Dieu du père Léon Grundler, à l'âge de 49 ans.

Léon Grundler naquit à Feldkirch, dans le diocèse de Strasbourg, en 1909. Il fit ses études à Saint-Pierre, Bitschwiller, Chanly où il fit le serment en 1929, et Lyon, où il fut ordonné prêtre en 1934.

Après une année de professorat à Haguenau, le père Grundler partit, à sa plus grande joie, pour la préfecture de Korhogo. Il eut la chance d'être placé près d'un missionnaire extraordinaire, le père Edmond Wolff. Il se mit à son école. Il devint un vrai broussard, sillonnant les stations secondaires et se donnant tout entier, sans attention ni pour la santé, ni pour le confort. Il aimait beaucoup ses paroissiens dont il connaissait la langue. La bonté fut sans soute le trait principal de sa vie. Il était toujours préoccupé du bien des autres, mais guère du sien.

Il partageait la joie et les peines de ses confrères en véritable ami. Grâce à une vie intérieure intense, il était toujours de bonne humeur et prenait tout du bon côté.

La santé laissant fortement à désirer, le père Grundler fut envoyé à Katiola pour se reposer. Mais un tel homme n'était pas fait pour le repos. En 1956, il dut rentrer en Europe où, affecté à Vigneulles, sa santé s'améliora sensiblement. Une mauvaise grippe eut raison de son organisme affaibli.

En pleine conscience, le père Grundler renouvela le don total de sa vie pour l'Afrique.