Imprimer

Société des Missions Africaines

né le 4 juin 1888 à Wittenbach
dans le diocèse de Saint-Gall, Suisse
membre de la SMA le 6 novembre 1910
prêtre le 14 juillet 1912
décédé le 27 octobre 1918

1912-1918 missionnaire à la Côte du Bénin

décédé à Lagos, Nigeria, le 27 octobre 1918
à l’âge de 30 ans


Le père Jean LANDOLT (1888 - 1918)

A Lagos (Nigeria), le 27 octobre 1918, retour à Dieu du père Jean Landolt, à l'âge de 30 ans.

Jean Landolt naquit en 1888 à Wittenbach, dans le diocèse de Saint-Gall, en Suisse. Il fit ses études à Saint-Gall, puis à Einsiedeln. En 1907, il arrivait à Chanly et l'année suivante à Lyon, où il fit le serment en 1910 et fut ordonné prêtre en juillet 1912. En octobre suivant, le jeune père Landolt prenait le chemin du vicariat de la Côte du Bénin.

Il fut nommé à Eshuré. Il employa ses ressources personnelles pour lancer et faire vivre les stations secondaires.

"Missionnaire modèle, plein de respect et de déférence pour ses supérieurs, rempli de charité pour ses confrères, et pour les Noirs d'une grande bonté, que certains disaient excessive."

Atteint d'un abcès au poumon, il fut transporté d'Eshuré à Ibadan, puis à Lagos. Mais l'opération fut jugée impossible, en raison de la faiblesse du malade et du progrès de la maladie. Pendant ses trois longs mois d'hôpital, le père Landolt fit preuve d'une admirable patience et d'une grande résignation. Réduit à l'état de squelette, il s'est éteint tout doucement.

Le Bénin perdait en lui un vrai apôtre.