Imprimer

Société des Missions Africaines

  né le 25 mai 1851 à Auzon
diocèse du Puy en Velay, France
membre de la SMA en novembre 1875
décédé le 10 janvier 1923

1876-1886 missionnaire en Afrique du Sud, Le Cap
1886-1910 Richelieu, Chamalières
1910-1922 La Croix-Valmer

décédé à Lyon, France, le 10 janvier 1923,
à l'âge de 71 ans


Le frère Georges OLLIER (1851 - 1923)

A Lyon, le 10 janvier 1923, retour à Dieu du cher frère Georges Ollier, à l'âge de 71 ans.

Georges Ollier naquit à Auzon, dans le diocèse du Puy, le 25 mai 1851. Entré aux Missions Africaines il fit le serment en 1875. L'année suivante, le père Planque l'affectait à la préfecture du Cap Central et le présentait comme un bon auxiliaire "dévoué et vertueux, intelligent et de fort bon esprit". En effet, au Cap, le frère Georges se dévoua beaucoup et, en particulier, il aida le père Gaudeul à fonder Pella. Le père Gaudeul écrit qu'il est enchanté de l'avoir, car "il est toujours prêt à tout faire: sacristain, mitron, boulanger, maçon, jardiner, meunier, auxiliaire à l'école des Hottentots".

En 1886, on le retrouve à Richelieu, toujours aussi dévoué, rendant les meilleurs services au père Desribes. En 1910, on le trouve à La Croix prêt à "sacrifier ses vacances par dévouement". Mais le bon frère Georges vieillit et, en 1922, son transfert dans une maison de santé s'impose. Le frère Georges restera pour nous le modèle du parfait et vrai serviteur, qui sait toujours répondre présent quand on a besoin de lui.