Imprimer

Société des Missions Africaines – Province de Strasbourg

Burr Charles né le 6 novembre 1881 à Gueberschwihr
dans le diocèse de Strasbourg, France
membre de la SMA le 20 septembre 1903
prêtre le 16 juillet 1905
décédé le 8 février 1951

1906-1951 missionnaire au Nigeria
décédé, renversé par un camion

décédé à Issele-Uku, Nigeria, le 8 février 1951,
à l’âge de 69 ans

 

Le père Charles BURR (1881 - 1951)

Le 8 février 1951, à Issele-Uku (Nigeria), dans le diocèse de Benin-City, retour à Dieu du père Charles Burr, à l'âge de 69 ans.

Charles Burr naquit à Gheberschweier, dans le diocèse de Strasbourg, le 6 novembre 1881. Il commença ses études à Tournai en Belgique et ne rentra aux Missions Africaines qu'en 1901. Il fit le serment en 1903 et fut ordonné prêtre en 1905. Après quelques mois passés à Cork pour se perfectionner en anglais, le 17 mars 1906, il s'embarquait à Liverpool pour la préfecture du Niger Supérieur. Il travaillera toujours dans la même région: préfecture du Niger Supérieur, préfecture de la Nigeria Orientale et vicariat de la Nigeria Occidentale. Il y travailla 45 ans, dont 36 en la mission d'Issele. Les gens d'Issele étaient fiers de leur missionnaire qui leur avait voué toute sa vie. Le père Burr connaissait bien les coutumes et les langues indigènes. Aucune maladie, ni la malaria, ni la dysenterie, ni la fièvre jaune, n'est venue à bout de sa santé de fer. C'est un stupide accident qui ravit la père à sa chère population d'Issele.

Le père Burr revenait, en vélo, d'Onitsha-Ogho où il était allé présider les funérailles d'une vieille lépreuse dont il s'occupait avec prédilection depuis des années. Il fut renversé par un camion et mourut peu après. Ce fut la consternation à Issele; tous pleurèrent leur "Nwa-anyi", et voulurent qu'il soit inhumé, non au cimetière des prêtres à Assaba, mais près de l'entrée principale de l'église d'Issele.

Le père Burr réalisa un travail à fondement solide, tant dans l'installation des différentes stations tout autour d'Issele que dans l'exercice du ministère: inlassablement il fit progresser l'œuvre de Dieu en engageant toutes ses forces et capacités avec une patience et un dévouement sans défaillance, mais toujours dans le silence, avec discrétion et modestie.