Imprimer

Société des Missions Africaines

né en 1835 à Saint-Joachim
dans le diocèse de Nantes, France
membre de la SMA le 25 février 1867
prêtre le 2 octobre 1960
décédé le 4 mars 1867

1860-1866 diocèse de Nantes, en paroisse

1867 embarque le 1er mars 1867
naufragé

décédé en mer (naufragé), au large de l'Espagne, le 4 mars 1867,
à l’âge de 32 ans


Le père Joachim HALGAN (1835 - 1867)

Dans la nuit du 4 au 5 mars 1867, dans le golfe de Valence (Espagne), naufrage du "Borromée" et retour à Dieu du père Joachim Halgand, à l'âge de 32 ans, ainsi que du père Puech et de Laurent Fernandez, dahoméen amené en Espagne par le père Borghero et qui retournait dans on pays comme catéchiste.

Joachim Halgand était né à Saint-Joachim (Loire-Atlantique), dans le diocèse de Nantes, en 1835. Il fit ses études dans son diocèse; ordonné prêtre en 1860, il fut vicaire à Saint-Etienne de Corcoué et à Marsac. Après 7 mois passés chez les Maristes, il entrait en août 1866 aux Missions Africaines. Il fait son serment au cours de la cérémonie d'adieu, le 25 février 1867, et part le soir même pour Marseille.

Cinq semaines après le naufrage, on n'avait trouvé et identifié que le corps de Lorenzo, de sorte qu'on n'a jamais pu établir les certificats officiels de décès. Graves ennuis pour le père Planque, car le père Puech, l'autre père décédé noyé le même jour, possédait quelques biens à Cayenne. Le plus étrange dans ce naufrage, c'est que toute la cargaison fut sauvée, mais de l'équipage et des voyageurs, à peu près nulle trace.

Ecoutons le père Planque: "Si l'épreuve est le cachet des œuvres de Dieu, nous sommes singulièrement marqués de ce cachet depuis 10 ans que nous existons. Dieu sait ce qu'il veut faire, mais il ne nous communique pas ses desseins et c'est cette ignorance qui fait le principal de l'épreuve et donne du prix à la patience. Evidemment, la volonté de Dieu est ici l'agent principal, et la soumission, sans cesser d'être dure, revêt un caractère spécial et plus clair. Je parle de cet accident avec plus de calme aujourd'hui (20 avril 1867), mais, dans le principe, je ne pouvais croire qu'il fût vrai."