Imprimer

Société des Missions Africaines –District du Canada

BROWN Richard né le 27 mai 1945 à Philadelphie
dans le diocèse de Philadelphia, USA
serment permanent le 30 avril 1988 
prêtre le 7 août 1988
décédé le 19 avril 1991

1972-1980 coopérant laïc au Burkina, Sénégal, Togo et Cameroun
1988-1991 missionnaire en Côte d'Ivoire

décédé à Ferkessédougou, Côte-d'Ivoire, le 19 avril 1991,
à l'âge de 45 ans


Le père Richard BROWN (1945 - 1991)

Richard Brown est né à Paris le 27 mai 1945 de Donald Brown et de Simone Carré. Il a été baptisé le 21 avril 1946 à Pittsburgh (Pennsylvania), États-Unis. Il fut confirmé à la paroisse Ste Thérèse de l’Enfant Jésus à Philadelphie, le 19 novembre 1955.

Il a fait ses études primaires et secondaires à Philadelphie.

En 1972, il est parti pour la Haute Volta (Burkina-Faso) avec le Peace Corps (les Volontaires de la Paix). Il y restera deux ans. C’est là qu’il apprit le français. Il a toujours gardé un accent local!

En rentrant aux Etats-Unis, il désirait encore repartir en Afrique. Les évêques américains cherchaient quelqu’un pour les représenter au Catholic Relief (Secours Catholique). Il s’est porté volontaire. Il est donc parti comme coopérant laïc au Sénégal, au Togo et au Cameroun de 1974 à 1980. Il sera marqué par ces années dans les missions francophones.

Après un cours séjour au noviciat des pères Franciscains, il entre à la SMA, dans la province américaine pour y étudier la théologie chez les pères Maryknoll. Il fait un stage au Liberia en 1983-84. Il continue ensuite sa théologie. C’est alors qu’il rejoint la branche canadienne des SMA en 1985. Il fait un stage de 2 ans dans le nord de la Côte d’Ivoire avec les confrères missionnaires canadiens. (1985-87). Il fait une année de théologie au Grand Séminaire de Montréal. Il prononce son serment permanent le 30 avril 1988, puis le diaconat. Il est ordonné prêtre le 7 août 1988, dans la paroisse où habitent ses parents à Manahawkin (New Jersey).

Il part en Côte d’Ivoire, au diocèse de Katiola, Ouangolodougou et Togoniéré. (de 1988 à 1991). Il meurt après 3 jours de maladie, à Togoniéré, le 19 avril 1991.

Ce qui était marquant chez lui, c’était sa grande ouverture, sa facilité de contact. Il connaissait beaucoup de monde et beaucoup de monde le connaissait! Il aimait beaucoup sa famille et restait en contact régulier avec les siens. Il aimait la SMA qu’il avait découverte spécialement au Togo. Il avait davantage été marqué par le style des missionnaires francophones. Il aimait la Mission en général. Il n’est resté que trois ans comme prêtre en mission, pourtant il avait déjà séjourné une douzaine d’années auparavant comme stagiaire ou coopérant. Sa mort subite fut une dure épreuve pour ses parents, pour la SMA, pour ses paroissiens. Je pense qu’il veille sur tous ceux-là du haut du ciel.