Imprimer

Société des Missions Africaines

LEFEUVRE Madame née vers 1900
dans le diocèse de Nantes, France
membre honoraire de la SMA en 1979
décédée le 8 mai 1990

très généreuse envers la Société
après le décès de son mari le 12 août 1945

décédée à Nantes, France, le 8 mai 1990,
à l'âge de 90 ans


Madame LEFEUVRE (1900 - 1990)

Voici le mot d'accueil de Madame Lefeuvre comme membre honoraire de la Société, par le père François Fénéon, vice provincial (autour de 1980).
C'est pour moi un devoir bien agréable d'être aujourd'hui auprès de vous le porte parole du père Hardy, notre supérieur général, du père Domas notre provincial et de tous les pères des Missions Africaines pour vous exprimer en leur nom, et en mon propre nom, toute la reconnaissance des Missions Africaines.

Depuis la mort de votre mari en 1945, vous n'avez jamais cessé de vous intéresser à notre œuvre: vous avez commencé par prendre en charge matériellement et spirituellement notre confrère le père Malval et nous savons tout ce que les petits écoliers de Gagnoa doivent à votre générosité inlassable. En 1953, vous faisiez don de votre maison au petit séminaire des Naudières. Et depuis, j'ai été bien souvent témoin de votre sollicitude maternelle pour entreprendre au fil des années des travaux d'entretien coûteux, pour que "notre maison", comme vous aimez à le dire, reste agréable et agréable et accueillante.

Vous ne vous êtes pas contentée de nous aider matériellement, mais vous nous avez portés quotidiennement dans vos prières auprès du Seigneur. Vous avez ainsi expérimenté qu’il n’y a pas que la maternité selon la chair qui compte aux yeux du Seigneur, mais que la maternité selon l’Esprit a une valeur ô combien inestimable. Et aujourd’hui, à l’occasion de cette petite fête familiale, le Seigneur vous confie, à travers tous les pères des Missions Africaines, une multitude d’enfants.

Il était bien normal que nous répondions à votre désir d’être plus intimement unie à notre famille. Aujourd’hui, votre souhait est comblé, puisque le père supérieur général me charge de vous remettre ce magnifique parchemin, vous agréant officiellement comme membre honoraire des Missions Africaines. Ainsi, vous pourrez profiter de toutes les grâces que le Seigneur ne cesse de prodiguer à notre chère Société et vous associer plus concrètement à notre prière pour que le Royaume du Seigneur s’étende sur la terre africaine.

Je vous remets donc ce précieux document, chère Madame Lefeuvre et, au nom de tous les confrères de la Province de Lyon, je vous embrasse, en vous exprimant ainsi notre sincère et filiale reconnaissance.

au nom de tous les pères sma
père F. Fénéon, vice provincial