Imprimer

Société des Missions Africaines – Province de Lyon

CHARRIER Camille né le 2 juin 1921 à Vairé (Vendée)
dans le diocèse de Luçon (France)
membre de la SMA le 1er juillet 1949
prêtre le 10 juillet 1949
décédé le 30 août 1955

1949-1955 missionnaire en Côte d’Ivoire
dans le vicariat de Sassandra
paroisse de Zuénoula
meurt écrasé par un éléphant

décédé à Zuénoula, Côte-d'Ivoire, le 30 août 1955,
à l’âge de 34 ans


Le père Camille CHARRIER (1921 - 1955)

A Zuénoula (Côte-d'Ivoire), le 30 août 1955, retour à Dieu du père Camille Charrier, à l'âge de 34 ans.

Camille Charrier naquit à Vairé, dans le diocèse de Luçon, en 1821. Après ses études secondaires accomplies dans son diocèse, il entrait chez les pères blancs. Il y fit le serment et continua ses études théologiques à Tibar, en Tunisie. Non admis au serment perpétuel, il entrait aux Missions Africaines sur la recommandation du supérieur du scolasticat. Il fit son serment aux Missions Africaines le 1er juillet 1949 et était ordonné prêtre le 10 du même mois. En septembre 1849, il s'embarquait pour le vicariat de Sassandra, en Côte-d'Ivoire.

Malgré les avertissements et les conseils de prudence de ses confrères, le père Charrier était un fervent de la chasse aux éléphants. On lui en signala un; il partit, il s'engagea en suivant l'éléphant dans un îlot forestier extrêmement dense. Avec quatre pisteurs, il suivait une trouée plus ancienne que la piste fraîche. Il semble avoir été chargé par la bête avant même de l'avoir aperçue.

Son coup de fusil n'a servi à rien et dans l'impossibilité de se jeter de côté, il a été immédiatement saisi et piétiné. Le visage ne portait trace ni de frayeur ni de souffrance. Tout a dû se passer extrêmement vite.