Imprimer

Société des Missions Africaines

thillier  Le Père Joseph THILLIER
né en 1836 à Saint-Maurice sur Loire
dans le diocèse de Lyon, France
membre de la SMA le 23 décembre 1867
prêtre en 1861
décédé le 28 décembre 1875 
Père Joseph Thillier
 

1861-1867 au service de son diocèse de Lyon
1868-1871 missionnaire à la Côte du Bénin
Porto-Novo, Ouidah
1875 Nice

décédé à Saint-Maurice sur Loire, France, le 28 décembre 1975,
à l'âge de 39 ans

Le père Joseph THILLIER (1836 - 1875)

A Saint-Maurice-sur-Loire (France), le 28 décembre 1875, retour à Dieu du père Joseph Thillier, à l'âge de 39 ans.

Né à Saint-Maurice-sur-Loire, dans le diocèse de Lyon, en 1836, Joseph Thillier fit toutes ses études dans son diocèse et y fut ordonné prêtre en 1961. En 1967, il quittait la paroisse de Thurins, où il était vicaire, et entrait aux Missions Africaines. Le 23 décembre 1867, le père Thillier faisait son serment et, un mois plus tard, partait pour le vicariat du Dahomey. Affecté d'abord à Porto-Novo, le 18 décembre 1868, il devenait supérieur de la maison de Ouidah.

A Porto-Novo comme à Ouidah, le père Thillier aima à s'occuper des enfants. Parfois un peu autoritaire, le père Thillier était un bon administrateur. Il était en correspondance suivie avec le père Planque. Lettres de part et d'autre empreintes de beaucoup de sympathie. Le chagrin contribua à ruiner sa santé. Il craignait, à tort, d'être la cause de la fameuse palabre qui fit fermer la mission de Ouidah.

Malade, faible, sans espoir de retrouver ses forces, fin 1871, le père Thillier reçut du père Courdioux l'autorisation de rentrer en France. Il passa quelque temps à Nice, puis se retira dans sa famille. Il mourut subitement un soir, au moment où il se couchait.