Imprimer

Société des Missions Africaines

SADELER Pierre né en 1859 à Merl
dans le dans le diocèse de Luxembourg
membre de la SMA le 21 novembre 1879
prêtre le 10 août 1882
décédé le 7 septembre 1887

1883-1884 Richelieu, professeur
1884-1887 missionnaire au Dahomey, Ouidah

décédé à Ouidah, Dahomey, le 7 septembre 1887,
à l'âge de 28 ans


Le père Pierre SADELER (1859 - 1887)

A Ouidah (Dahomey), le 7 septembre 1887, retour à Dieu du père Pierre Sadeler, à l'âge de 28 ans.

Pierre Sadeler naquit à Merl, dans le Grand Duché du Luxembourg et dans le diocèse de Luxembourg, en 1859. Il fit ses études au Luxembourg, passa quelques semaines à Richelieu et entra à Lyon. Il fit le serment en 1879 et fut ordonné prêtre en août 1882.

Depuis sa dixième année, il était attiré par l'Afrique et pendant que son maître lui inculquait les premières notions de géographie, il priait en secret le Seigneur de lui faire voir un jour l'intérieur si mystérieux de ce continent délaissé. Depuis de longues années, il aime donc les Noirs de tout son cœur et n'a qu'un désir: partir au plus tôt.

Mais la première nomination du père Sadeler, c'est Richelieu. Il ne tarde pas à être malade. L'air de Clermont ne lui convient pas, mais surtout il est "à plat", au moral plus encore qu'au physique. En février 1884, le père Sadeler se porte volontaire pour la nouvelle mission qui va s'ouvrir au Niger. Le père Planque, craignant pour sa santé, n'acquiesce pas à son désir; cependant il le nomme pour le Dahomey.

En septembre 1884, le père Sadeler s'embarquait donc pour la préfecture du Dahomey. Il débuta à Agoué, puis alla avec le père Dorgère à Ouidah. C'était un homme intelligent aimant l'étude, "un piocheur prêt à aller jusqu'au bout de ses forces". Il traduit en fon le catéchisme, l'histoire sainte, etc. Il fait une grammaire indigène, étudie l'animisme, le fétichisme, la médecine du pays, etc.

A Ouidah, il s'occupe spécialement des jeunes gens et se concilie très vite l'estime de tous, malgré les difficultés qui surgissent de la part de gens de toutes couleurs et d'un prêtre portugais.

Le père Sadeler est emporté en quelques jours par une fièvre bilieuse hématurique.