Imprimer

Société des Missions Africaines
membre honoraire de la SMA

durand moise né au Bénin
protonotaire apostolique
reçu membre honoraire 
le 8 décembre 1977
décédé le 23 janvier 1982
décédé à Cotonou, Bénin, le 23 janvier 1982

Monseigneur Moïse Durand ( + 1982)

"Si l'humanité ne se déroulait pas dans le temps, le sacrifice de la Croix eût pu suffire; mais nos messes quotidiennes sont nécessaires à nos péchés quotidiens, à notre éternel problème quotidien".

L'Eglise catholique du Togo était de cœur avec l'Eglise de la République Populaire du Bénin, le 23 janvier et le 6 février 1982, à l'occasion du départ pour la maison du Père des cieux, de l'âme de Mgr. Moïse Durand, Prélat de sa Sainteté, Protonotaire, et de son inhumation au cimetière du Grand Séminaire Saint- Gall de Ouidah, après les obsèques religieuses célébrées en la cathédrale Notre-Dame des Miséricordes de Cotonou.

En effet, le samedi 6 mars, à 7 h., en la cathédrale de Lomé, les chrétiens ont assisté nombreux, sur l'invitation de Son Excellence Mgr. Dosseh Anyron, Archevêque de Lomé, à une messe concélébrée présidée par Mgr. lui- même ; il était entouré, pour la circonstance, d’une douzaine de prêtres.[…]

Ainsi, un mois après avoir pris part à la messe, corps présent, à la cathédrale de Cotonou, le clergé et les chrétiens de Lomé ont rendu un hommage personnel à la mémoire de l’un des plus anciens prêtres africains de la sous-région, Mgr Durand, bien connu de beaucoup pour ses sermons ou prédications pénétrant même le cœur des païens. Il était vraiment, comme Saint Paul, rempli du souci de « prêcher l’évangile » à temps et à contre temps, en menaçant, en convaincant, avec aussi, le souci de pêcher des hommes pour le Christ. […]

Oui, nous sommes sûrs que l’âme de ce fidèle serviteur de Dieu a reçu la couronne de la grande récompense que le Seigneur a réservée aux plus méritants de ses serviteurs.

La Croix du Bénin, juin 1982