Imprimer

Société des Missions Africaines

Crohas Jean-Marie né le 6 février 1866 à Viverols
dans le diocèse de Clermont-Ferrand (France)
membre de la SMA en 1889
prêtre en 1891
décédé le 15 février 1896

1891-1894 Chamalières, puis Cadier en Keer
1894-1896 missionnaire à la Côte du Bénin

décédé à Oyo, Nigeria, le 15 février 1896,
à l’âge de 30 ans

Le père Jean-Marie CROHAS (1866 - 1896)

Le 15 février 1896, à Oyo (Nigeria), après deux ans de mission, retour à Dieu du père Jean-Marie Crohas, à l'âge de 30 ans.

Jean-Marie Crohas naquit le 6 février 1866 à Viverols (Puy-de-Dôme), dans le diocèse de Clermont-Ferrand. Après avoir commencé ses études dans son diocèse, il entrait aux Missions Africaines à Lyon en 1888. Ordonné prêtre en 1891, il fut d'abord professeur à Richelieu et à Keer. Ses parents faisaient tout ce qu'ils pouvaient pour le retenir en France, et en particulier à Clermont. L'évêque de Nevers lui proposa même un poste de curé. Le père Crohas demande alors à partir le plus vite possible en mission, ne serait-ce que pour 2 ou 3 ans, quitte à revenir ensuite professeur à Richelieu pour satisfaire ses parents. Après leur mort, il retournerait en mission.

Fin 1894, le père Crohas s'embarquait pour le vicariat de la Côte du Bénin. Il fut affecté à Oyo. Zélé, plein d'entrain, il se mit au travail avec ardeur. Il commençait à bien parler la langue et Mgr Pellet fondait en lui les meilleures espérances. Il mourut d'un abcès au foie, souffrant beaucoup avec une grande patience.

Mgr Pellet écrivit une lettre magnifique aux parents inconsolables.